Printemps

Toutes fleurs dehors,
le grand magnolia a dressé de son corps
un haut rempart
qui a découragé l’hiver.
Seules passent sans crainte
les trop agiles averses de giboulées.
De l’une d’elles est tombée
une fine plume de neige
qui a éveillé le rêveur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :